Le 16ième festival des contes et légendes à Volmerange-lès-Boulay

"De Bouches à Oreilles"

mardi 24 novembre 2009

SOIREE INAUGURALE le 10 octobre 2009

C’est à Volmerange-lès-Boulay, en présence de ses partenaires (Conseil Régional de Lorraine, Conseil Général de la Moselle, SMVT du pays de Nied, Crédit Mutuel, Municipalité de Volmerange-lès-Boulay) que le Comité du Pays de Nied à inauguré la 16ème édition de son Festival « de Bouche à Oreilles ». Jean-Louis Hippert , Président du Comité s’est réjoui de la présence de nombreux visages nouveaux, aux yeux pétillants pour lesquels, a t-il souligné, « il s’agit sans doute d’une histoire d’amour naissante avec le conte ». De nombreux visages familiers et fidèles avaient aussi répondu au rendez-vous, pour lesquels « le conte est maintenant une longue histoire d’amour » a encore précisé Jean-Louis Hippert. Gérard Vécrigner, maire du village, s’est réjoui d’accueillir régulièrement ce festival et a encouragé le comité de continuer cette heureuse entreprise. Ensuite Gérard Fischer, président du SMVT du pays de Nied, a précisé que « de bouche à Oreilles » était une animation phare dans le territoire et de la belle culture. Il encourage également l’esprit de mutualité qui c’est instauré entre le comité de pays de Nied et l’Union Locale des MJC. De l’amour, il en a justement été question avec « Parlez-moi d’amour », le spectacle donné par Sophie Clerfayt, conteuse venue de Bruxelles et Christian Pierron, conteur et musicien du Nord. Au cours de cette soirée, le public a été transporté dans un tourbillon plein de fraîcheur, de naïveté, d’humour parfois, de poésie et d’émotions de toutes natures. «  Parlez-moi d’amour  » est un spectacle à deux voix, des contes traditionnels revisités mélangés à de vieilles chansons françaises un peu canailles, de la musique aussi et des standards de chansons populaires, le tout se succédant pour le plus grand plaisir de toutes les oreilles.

De chaleureux applaudissements et plusieurs rappels ont été adressés aux deux artistes à l’issue du spectacle, puis tout le monde s’est retrouvé autour d’une collation laquelle a permis de prolonger les échanges dans la plus grande des convivialités.

L’HERMINE, LE TRÉFLE ET LE CHARDON : LA NUIT DU CONTE

L’enthousiasme était de mise, en ce samedi 24 octobre à Volmerange- lès-Boulay ! Pour la première fois, une nuit du conte y été organisée, dans le cadre du 16ième festival de contes et légendes en pays de Nied « De Bouche à Oreilles ». Dés 16 h, les petits étaient conviés à la fête, avec un goûter conté qui leur était spécialement dédié. Le succès rencontré augurait une bonne soirée : plus de 70 enfants ont envahi le périscolaire plein à craquer, qui jouxte la salle polyvalente. Juste après, les portes de la salle du village, rebaptisée pour l’occasion « les copain d’abord », se sont ouvertes au public. La décoration, sur le thème de la mer, avec voile de bateaux, filets de pêcheurs et accessoires de circonstance, donnait le ton de la soirée : on allait voyager à travers les flots tumultueux ! Le thème de la soirée, « L’hermine, le trèfle et le chardon » (les symboles de l’Ecosse et de le Lorraine), apportait aussi une précision : ambiance celtique assurée ! Pour mener à bien ce voyage au log cours, prévu jusqu’à 2 heures du matin avec contes, musiques, chants et danses, les bénévoles du Comité du pays de Nied ont fait appel à des valeurs sûres : Rohan Duwa, Pascal Minne, Axel Breitenreicher, Loïc Le Borgne et Patrik Ewen !

Rohan, Pascal et Axel ont assuré la première partie, l’apéro conté, de 19h à 20h30 : musiques aux sons d’instruments originaux, contes et bonne humeur ont séduit le public, qui a pu se restaurer avec quelques tartines, des crêpes bretonnes salées ou sucrées, et se rassasier de Guinness, dont la première heure a suffi à vider le fût… Patrik Ewen et son musicien Loïc Le Borgne ont assuré le spectacle de la soirée : entre ballades écossaises, truculentes anecdotes des Monts d’Arrée, histoires drôles ramenées de son séjour dernier du Québec, aventures de pirates, le voyage était trépidant et cocasse ! Le public a pu participer, en reprenant les refrains des chants celtiques.

Pour la dernière partie, tous les artistes se sont retrouvés sur scène, pour un bœuf mémorable, tandis que le public, malgré l’heure tardive, est resté très nombreux dans la salle. Patrik Ewen, plein d’entrain, s’est improvisé professeur de danses bretonnes, et c’est en gavottes et autres gigues dansées aux rythmes des mélodies entraînantes qu’une partie de la nuit est passée bien vite, trop vite.


Le diaporama à télécharger

Volmerange en images


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1327186

 

Creative Commons License