L’inspecteur d’académie à l’école « Le Pâtural »

samedi 9 janvier 2010

Accompagné par Philippe Robinet, inspecteur de la circonscription de Boulay, et d’Albert Jaeger, inspecteur adjoint à l’inspecteur d’académie, Jean-René Louvel, le nouvel inspecteur d’académie de la Moselle, a été reçu à Volmerange-lès-Boulay par Gérard Vécrigner, maire, avec une délégation de son conseil municipal, par les responsables de la MJC et par les enseignantes de l’école.

L’école a été construite il y a un an et, de l’avis de l’inspecteur d’académie, elle est «  trop exemplaire avec sa concentration de moyens. »

Avec ses cinq classes de maternelle et élémentaire, l’école est placée sous la direction de Fabrina Duhal et intègre un accueil périscolaire en partenariat avec la municipalité, les communes voisines de Hinckange, de Charleville-sous-Bois, et de la MJC. L’accueil périscolaire se chiffre à « 120 000 € par an, précise le maire Gérard Vécrigner, avec une participation financière de la caisse d’allocations familiales, des communes dont les enfants fréquentent l’école mais aussi des parents. »

La visite des locaux a permis de constater l’excellent équipement dont dispose tant en bibliothèque, qu’en salle multimédia « qui va être encore dotée de nouveaux ordinateurs », en salle de réunion, en structures sportives, avec en outre un projet de jardin pédagogique doublé d’une mare, d’un verger et d’une éolienne. « Une école de la Nature », a constaté l’inspecteur d’académie.

Après la visite, tout le monde s’est retrouvé en salle de réunion pour un petit moment d’échanges, autour de l’incontournable jus de pomme de Volmerange, d’un café et de gâteaux appétissants. M. Louvet a souligné que « la Moselle a de très bons résultats à l’école élémentaire malgré une structure moins favorable que le reste de la France, avec beaucoup d’écoles rurales auxquelles il convient de donner les mêmes possibilités que celles que l’on trouve dans les écoles urbaines, ce qui est le cas à Volmerange. »

Il a insisté sur la nécessité de s’ouvrir au monde extérieur, constatant que Volmerange n’était pas en reste de ce côté, a apprécié que l’enseignement de l’allemand en classe soit doublé d’une initiation à l’anglais au périscolaire, et souhaité que, comme les enseignants et tous les partenaires, on puisse toujours dire : « c’est une école sans problème, on y est bien ».


Volmerange en images


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1552993

 

Creative Commons License