Le jardin scolaire, au cœur de l’éducation au développement durable

jeudi 19 avril 2012

Les abords de l’école du Patûral de Volmerange-lès-Boulay ont bien changé tout au long de la précédente année scolaire. Un jardin potager ainsi qu’une mare pédagogique et un verger ont en effet été aménagés sous l’impulsion de la directrice Fabrina DUHAL-MENGES par les élèves de sa classe de CE2 ainsi que, pour la partie technique, par la commune et de nombreux bénévoles. Le jardin est un support pédagogique idéal pour la mise en place de nombreuses activités autour de l’environnement et de la citoyenneté Une conférence a réuni plus de cent cinquante enseignants du cycle 1 à la salle polyvalente du village pour faire le point sur les initiatives de jardins à l’école ainsi que des projets transversaux pouvant y être associés.

Mise sur pied à l’initiative de Philippe ROBINET et Jean-Claude DUNKHORST, inspecteurs de l’éducation nationale des circonscriptions de Boulay et de Saint-Avold Nord ainsi que de Stanislas ADAMKIEWICZ, directeur du CDDP de la Moselle, cette rencontre a permis aux enseignants de découvrir deux projets de jardins pédagogiques, assez différents dans leur conception mais finalement proches dans leur réalisation, présentés par Martine DUSSAUGE, conseillère pédagogique en arts visuels rattachée à l’académie de Dijon et Fabrina DUHAL-MENGES, directrice de l’école de Volmerange-lès-Boulay. Les prémisses du projet présenté par Martine DUSSAGE étaient les suivants : « Pendant trois années, nous – des enfants, des enseignants et une plasticienne -, avons parcourus deux jardins remarquables et appris à les connaître en les explorant avec nos cinq sens… avant de créer et de réaliser un espace paysager. Notre but était en premier lieu de voir, le jardin est d’abord un lieu de promenade, mais aussi de sentir, de toucher et encore d’entendre, entendre le jardin c’est faire silence en soi-même. » Quant à Fabrina DUHAL-MENGES qui s’est appuyée sur la pédagogie de projet pour réaliser le potager avec sa classe, sa principale interrogation était de savoir comment motiver les enfants ? « En effet, plus qu’un support pédagogique, le jardin est un lieu de vie et de création. Mais pour qu’il voie le jour et qu’il dure, il est nécessaire que les enfants se l’approprient. Pour cela, il est indispensable de les impliquer dès la genèse du projet et de prendre en compte leur vision du jardin et leurs idées de plantations et d’aménagements. Mais comme l’expérience des enfants par rapport au jardin est très variable – certains n’en ont pas, d’autres en ont sans pratiquer, quelques-uns seulement pratiquent le jardinage avec leurs parents et grands-parents -, les temps de médiation en classe sont inépuisables mais indispensables et toujours très féconds. »

Cette rencontre s’est terminée par une visite du jardin pédagogique, malheureusement peu représentatif à cette époque de l’année, de l’école de Volmerange. Pour Philippe ROBINET, « le grand nombre d’enseignants présents ce matin prouve leur intérêt pour l’expérience des jardins scolaires. Le jardin pédagogique est un lieu privilégié de partage, de lien et de découverte, surtout pour les maternelles, un outil au service de l’éducation à notre environnement où de nombreuses thématiques transversales peuvent être abordées et où petits et grands peuvent se retrouver pour apprendre à mieux le connaître. »


Volmerange en images


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1555193

 

Creative Commons License