L’inauguration des travaux d’aménagement

samedi 28 septembre 2013

Inauguration du Bas-Quartier du village et du jardin pédagogique de l’école Le Pâtural

Samedi 28 septembre 2013, de nombreuses personnalités, notamment Paola ZANETTI , députée de la circonscription, Jean-Louis MASSON , sénateur de la Moselle, André BOUCHER , vice-président du Conseil Général de la Moselle, Bernard JUNG , secrétaire général de la sous-préfecture de Boulay et Philippe ROBINET , inspecteur de l’Éducation Nationale de la circonscription de Boulay, Albert Jager , inspecteur adjoint au directeur Académique de la Moselle, s’étaient déplacées à Volmerange pour assister à l’inauguration de la rénovation du Bas-Quartier du village, de la réfection du parking, des clôtures et des accès de la salle polyvalente ainsi que du jardin pédagogique adossé à l’école communale.

Après avoir coupé le traditionnel ruban, place de l’Église, et sillonné le village en compagnie de l’Harmonie municipale de Boulay, les élus, invités et les habitants du village se sont retrouvés au jardin pédagogique de l’école pour les non moins traditionnels discours. Monsieur Gérard Vécrigner , maire, après avoir salué toutes les personnalités présentes, a énuméré les différents travaux effectués, leurs montants (HT) et leurs subventionnements. Ainsi, pour le Bas-Quartier, l’enfouissement des réseaux aériens s’est élevé à 211 993 € (travaux subventionnés à hauteur de 64.4% grâce au concours du Conseil Général de la Moselle, de l’État, d’ERDF et de RTE) alors que les travaux d’aménagement de la voirie ont occasionné une dépense de 233 591 € (subventionnés pour 52.4% par le conseil Général). Pour ce qui concerne la salle polyvalente, la réfection du parking, des clôtures et des accès ont nécessité une dépense de 96 488 € (subventionnée pour 51 % par l’État et le Conseil Général). « La commune de Volmerange a ainsi consacré 234 095 € sur ses fonds propres pour la réalisation de ces travaux. La gestion d’une commune, au vue de mon expérience, n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était il y 30 ans : celle-ci s’apparente de plus en plus à celle d’une entreprise » a poursuivi le maire. « Bien que les dotations globales de l’État et des collectivités territoriales soient en baisse, je remercie les élus et les fonctionnaires de la République qui nous ont soutenus et qui ont permis que ces projets aboutissent. »

Monsieur VÉCRIGNER a ensuite cédé la parole à Fabrina DUHAL , directrice de l’école le Pâtural, qui a présenté le jardin pédagogique, projet de la communauté scolaire du village. « C’est un projet qui a vu le jour au cours de l’année 2010/2011, avec l’implantation de 12 bacs potagers et de deux couches. Depuis, il évolue au fil du temps en fonction des projets, des investissements et des subventions collectées. C’est ainsi que la mare, le puits et le verger, encore en cours d’aménagement, ont vu le jour. » Madame DUHAL a ensuite remercié les différents partenaires financiers (mairie, MJC, Crédit Agricole, Office Central de la Coopération de l’École) ainsi que tous les bénévoles (et ils sont nombreux) qui ont participé à la réalisation de ce projet. Les élus qui se sont ensuite succédés à la tribune ont été unanimes. Pour Monsieur MASSON, la réhabilitation du village a été exemplaire. « J’ai de la famille proche à Volmerange, je le connais donc bien. Il y a 40 ans, Volmerange était encore un village lorrain typique, avec fumières rue Principale. Aujourd’hui, Volmerange est un des beaux villages du département. » Pour Monsieur BOUCHER, « J’aime toujours venir à Volmerange car il y existe un très fort dynamisme. J’ai toujours soutenu les projets de la municipalité et je le ferai encore : l’argent y est en effet bien investi. » Paola Zanetti a quant à elle insisté sur « la synergie qui semble exister au Pays de Nied, entre les différentes communes, ou encore, comme à Volmerange, entre des partenaires différents qui s’associent autour d’un projet comme le jardin pédagogique. » Enfin, Philippe ROBINET a insisté sur l’ampleur, à sa connaissance unique, du projet de jardin pédagogique de l’école du village. « Alors que jour après jour, la très grande majorité des scientifiques se rallient à la thèse de dérèglements climatiques importants au cours du XIXè siècle, quel meilleur outil que ce jardin pédagogique pour initier les enfants à la richesse et la diversité de la nature et à sa préservation. »


Volmerange en images


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1555193

 

Creative Commons License