Dernier conseil municipal pour Gérard VÉCRIGNER

vendredi 7 mars 2014

Vendredi 7 mars, Gérard VÉCRIGNER a présidé pour une dernière fois son conseil municipal, au grand complet pour l’occasion. Élu sans interruption depuis 1983 «  alors que ce n’était pas vraiment un objectif dans ma vie à cette époque. Dans ces conditions, 31 ans c’est pas mal, non ? Vous faire le bilan de tout ce qui a été réalisé depuis serait fastidieux… Volmerange était un petit village de 200 habitants, sans vraiment de structures pour l’animer, sans terrain sport, sans salle polyvalente, sans une école digne de ce nom. Je n’oublierai pas de souligner aussi les aménagements des rues, parkings, places, l’effacement de quasi tous les réseaux aériens, la construction et la réhabilitation de logements, la création de lotissements et l’encouragement à la construction, ceci dans le cadre des plans d’urbanisme et du remembrement. On pourrait parler encore de la distillerie et du jus de pommes dont j’ai pu accompagner la construction, la nouvelle Mairie, la fontaine, le cimetière et le columbarium, les travaux à l’église etc. tout cela représente, je n’ai pas compté, mais des millions d’euros d’investissement ! Et finalement, la situation financière de la commune et son endettement sont d’un niveau acceptable. Mais vous comprendrez aisément qu’il faut savoir tourner la page ; n’imaginez pas qu’il s’agisse d’une discorde avec quiconque, surtout pas une mésentente avec mes concitoyens ; non, simplement une certaine fatigue, une lassitude, bien que les activités d’un maire rural sont variées et fort intéressantes. Mais voilà, ce job prend beaucoup de temps et je me rends compte que c’est au détriment de la vie de famille, au détriment aussi des occupations personnelles, au détriment des loisirs, des voyages et les vacances dont je me prive. » Mais Gérard VÉCRIGNER ne regrette rien : «  je pars avec une certaine satisfaction, une certaine fierté même, et ce malgré les moments difficiles que j’ai connus dans ma fonction. J’ai, de plus, eu l’avantage dans ma fonction de rencontrer quantité de personnes remarquables, d’avoir pu m’appuyer sur des conseillers de grande valeur, des collaborateurs de grande qualité, et plus particulièrement les secrétaires de Mairie, le regretté Alfred SCHOUN, Jean-Marie PICARD et Régine HELD, bien sûr. » Quel regard porte-t-il sur sa succession : «  je souhaite que la campagne municipale qui se profile soit respectueuse et digne, que les futurs élus, dont bon nombre d’anciens conseillers, puissent œuvrer pour Volmerange dans de bonnes conditions, avec sérieux, enthousiasme et plaisir, comme j’ai pu le faire je crois. L’écoute, le respect de tous, le plaisir de rendre service, l’entente cordiale et franche, la recherche du consensus, le désir profond d’éviter les conflits, la recherche de la réconciliation dans certains cas, je pense avoir vécu toutes ces années dans cet esprit et je souhaite que ça continue ainsi. »

Volmerange en images


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1555193

 

Creative Commons License