Soirée théâtrale le samedi 22 novembre 2014 : l’histoire dramatique des Malgré-nous

mercredi 12 novembre 2014 par Thierry J

L’histoire dramatique des Malgré-nous...

Samedi 22 novembre 2014, la MJC de Volmerange-lès-Boulay accueillera la compagnie Bergamasque, du Pays de Nied, qui nous présentera Les Nuits de Fastov, Trois Malgré-Nous en Ukraine, d’après le roman d’André Weckmann.

L’incorporation de force dans l’armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale fut un drame que vécurent dans leur chair les Alsaciens-Mosellans. À la suite de la défaite de Stalingrad, le régime hitlérien décréta le service militaire obligatoire, le Führer souhaitant ré-étoffer ses armées saignées à blanc face à l’Armée Rouge qui se renforçait. Le « Wehrdienst » fut instauré en Moselle, par le Gauleiter Bürckel, le 25 août 1942. D’octobre 1942 à novembre 1944, plus de 130 000 jeunes Alsaciens et Mosellans, victimes de la défaite de la France en juin 1940, furent incorporés dans la Wehrmacht, - voire certains dans des unités S.S. La plupart des Malgré-Nous furent envoyés sur le front de l’Est où ils vécurent une tragédie effroyable. Ceux qui furent faits prisonniers par les Russes furent internés, les uns au camp de Tambov, les autres dans ce qu’il faut appeler l’archipel de gupwi (frère jumeau du goulag) où beaucoup moururent de faim, de froid, d’épuisement au travail et de sévices. Au cours de cette Seconde Guerre mondiale, 42 000 incorporés de force d’Alsace et de Moselle ont ainsi trouvé la mort ; dans les combats ou en captivité. D’une plume dont la verve est incomparable, André Weckmann évoque ce drame des incorporés de force alsaciens et mosellans qui, au mépris du droit international et contre leur propre volonté clairement exprimée, furent contraints à servir dans l’armée hitlérienne et jetés pour la plupart dans l’enfer du front russe.

Samedi 22 novembre, à 20h30, salle polyvalente à Volmerange-lès-Boulay.

Tarifs : adultes, 8€ ; enfants (- de 14 ans), 3€ ; enfants (- de 6 ans), gratuit.

Pour tout renseignement : 03 87 37 27 82.

Les Nuits de Fastov : un drame où s'entremêlent l'horreur, l'ironie, le désarroi mais aussi l'émotion…

Les Nuits de Fastov : un drame où s’entremêlent l’horreur, l’ironie, le désarroi mais aussi l’émotion…


Volmerange en images


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1552993

 

Creative Commons License